«Donald Trump commence à jouer avec Stormy Daniels, et la prochaine chose que vous savez, l’un de ses derniers hurrahs va être dans la rue d’une librairie pour adultes qui existe depuis 40 ans. Vous ne pouvez pas écrire ce truc. « 

Entretien avec le propriétaire de Île fantastique, librairie pour adultes et sex-shop à Philadelphie, en bas de la rue Aménagement paysager quatre saisons

Ce qui suit est une transcription fictive de la conversation entre Donald Trump et Rudy Giuliani au lendemain de la conférence de presse de Philadelphie:

Couper le son de Fox News, un Donald Trump visiblement en colère répond à son téléphone portable en criant: «Ce n’est pas mieux qu’un autre opposant me disant que j’ai perdu les élections.»

RG: «Oh, non, Monsieur le Président, c’est moi – votre fidèle serviteur et avocat extraordinaire, Rudy Giuliani. Nous venons de terminer notre conférence de presse au Quatre saisons.« 

DT: « Un hôtel merveilleux même s’il ne porte pas la marque Trump. »

RG: «Eh bien, monsieur, nous n’étions pas à cet endroit. Il semble que l’un de mes collaborateurs a réservé la conférence de presse dans un autre lieu, mais toujours avec «Four Seasons» dans le nom. Je vais licencier cette personne car c’est le même qui a organisé cette fausse interview qui a fabriqué l’incident dans le Borat film.

DT: « Tu n’as pas encore mis la main dans ton pantalon, Rudy? »

RG: «En fait, j’ai dû faire un léger ajustement dans mon short de jockey avant de passer devant la caméra. Mais, une fois que les caméras tournaient, je n’ai jamais mis mes mains sous mes déchets. Je les ai soulevés au-dessus de ma tête pour inculper les réseaux et leurs «fausses nouvelles» à propos de l’appel projeté pour Biden. « 

DT: «Il n’y a aucun moyen que Sleepy Joe ait pu gagner. Ils doivent avoir compté les bulletins de vote des morts et les impasses de Detroit et de Philadelphie. Nous intentons de nombreuses poursuites judiciaires pour empêcher le vol. « 

RG: «En parlant de morts, il s’avère qu’il y avait un crématorium en face de la Aménagement paysager total quatre saisons où nous avons tenu la conférence de presse. Un de mes gardes de sécurité s’est faufilé à l’arrière et a vu des camions chargés de corps amenés dans le crématorium. Il y avait évidemment l’élimination des preuves des morts qui ont voté pour Biden.

DT: «Bon travail de détective. Essayez de vérifier ces noms. Et qu’est-ce que tu faisais Aménagement paysager quatre saisons? »

RG: «Souvenez-vous de cet assistant que j’ai mentionné et de la confusion. Eh bien, nous nous sommes retrouvés dans cette partie industrielle de la ville à plus de dix miles de la Hôtel Four Seasons. Mais ce n’était pas une perte totale. J’ai acheté beaucoup d’engrais malodorant à jeter sur la pelouse de la Maison-Blanche pour éloigner les journalistes bruyants de vous. Vous pouvez organiser l’un de vos événements Super-épandeur pour disperser le fumier. »

DT: « J’ai hâte de voir les journalistes de CNN avoir une bouffée de vraies conneries, pas du genre qu’ils m’accusent toujours de communiquer.

RG: «Juste une correction rapide, monsieur. C’est en fait une charge de merde de cheval mélangée à l’engrais. « 

DT: «Encore mieux. Cela pourrait mettre fin à toutes les questions lancinantes sur mon érection – je veux dire l’élection. « 

RG: «Pas de soucis à ce sujet, Monsieur le Président. Il y avait un sex-shop à proximité dans lequel je me suis glissé après la conférence de presse. Je nous ai tous les deux offert un « Dick Rambone Dildo » pour tout futur foutre. « 

DT: «Écoute, Rudy, je n’ai pas besoin de sextoy artificiel. J’ai tout l’équipement naturel dont j’ai besoin pour baiser.

RG: «Je ne voulais pas suggérer, monsieur, que vous étiez déficient dans ce département. Je veux dire, regardez comment vous avez foutu les démocrates ces quatre dernières années. C’est un peu de persévérance, Monsieur le Président. »

DT: «Et j’ai l’intention de continuer à foirer les choses. Ils ne me sortiront jamais du bunker que j’ai construit à la Maison Blanche. Et nous avons une Grande Muraille qui m’entoure. C’est comme si j’étais sur ma propre «île fantastique».

RG: «Quelle coïncidence, Mein Fuhrer – je veux dire Monsieur le Président. C’était le nom de la librairie pour adultes et du sex-shop de Philly. »

DT: «Arrêtez putain aux alentours, Rudy, et mets-moi plus de saletés maintenant sur les Bidens.

RG. «Je le ferai, monsieur. Je vais prendre quelques pelles de Aménagement paysager total quatre saisons. »

DT: «Plus tôt vous pourrez enterrer ces Bidens et les Démocrates, mieux ce sera et je pourrai rester à la Maison Blanche dans un avenir prévisible. Comme je le disais à McConnell, Cruz et Graham …

Ici, la transcription s’est terminée brusquement.